Profession de foi

Même si nous ne faisons partie ni du mouvement oecuménique ou de l’Alliance (etc.) ni de l’Eglise réformée ou de l’Eglise luthérienne, nous partageons la foi en Jésus Christ avec tous les chrétiens de quelque confession qu’ils soient, pourvu qu’ils acceptent les cinq points suivants, formulés sous la Réforme.

  1. La foi seule
  2. L’Ecriture seule
  3. Christ seul
  4. La grâce seule
  5. A Dieu seul la gloire

Concernant la Bible

Notre foi est fondée sur la Bible, qui est l’infaillible Parole de Dieu, inspirée par l’Esprit Saint (1 Cor. 2,13; 1 Thess. 2,13; 2 Tim. 3,16; 2 Pi. 1,19,-21). C’est pourquoi nous nous efforçons d’annoncer tout le conseil de Dieu qui nous est donné dans Sa Parole (Mat. 28,18-20; Actes 20,27).

Parce que nous croyons que la Bible entière est inspirée par Dieu, nous sommes convaincus que toutes les prophéties bibliques non encore accomplies se réaliseront certainement comme promises par Dieu (Es. 46,9-10; 55,11; Mat. 5,17-18; Rom. 3,3-4; 11; Apoc. 22,6-20).

Nous croyons que la Bible doit être comprise et exposée dans son sens le plus simple (Ps. 33,4; Jean 5,31-47; 2 Tim. 3,14-17; Apoc. 1,3). C’est pourquoi nous croyons aussi que la prophétie de la Bible exprime ce qu’elle déclare dans son interprétation simple et qu’elle ne doit pas être spiritualisée (Apoc. 21,5; 22,6). Nous croyons qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une connaissance supérieure ou un don d’interprétation pour comprendre la Bible, mais ce qui est indispensable c’est l’Esprit Saint (Jean 7,17; Actes 1,8; 1 Cor. 2,7-15).

Concernant Dieu et l’homme

Sur base de cette Parole de Dieu nous croyons qu’il n’y a qu’un Dieu éternel et parfait, qui est le Créateur de toutes choses – comme notre monde qu’Il a fait en six jours (Gen. 1 à 3; Deut. 6,4; Es. 45,5-7). Nous croyons qu’Il est un dans Son être et qu’Il existe éternellement en trois personnes: en Dieu le Père, en Dieu le Fils et en Dieu le Saint Esprit (Mat. 28,19; 1 Cor. 12,4-6; 2 Cor. 13,13).

Nous croyons que l’homme a été créé à l’image de Dieu (Gen. 1,26-2,25; Jac. 3,9). Mais à cause du péché du premier homme, Adam, chaque être humain est par nature un pécheur et est ainsi sous la colère de Dieu en raison de sa propre rébellion et de sa nature corrompue (Gen. 2,16-17; Rom. 1-3; 5,10.19; Eph. 2,1-3; 4,22; Jac. 4,4).

Nous croyons que le Fils éternel de Dieu est devenu homme, né d’une vierge, conçu par l’Esprit Saint – et dès lors non concerné ar le péché originel d’Adam (Es. 7,14; Mat. 1,23; Luc 1,35; Rom. 5; Gal. 4,4). Il a vécu, entièrement Dieu et entièrement homme, sans le moindre péché et, sur la croix de Golgotha Il a pris sur Lui les péchés du monde (2 Cor. 5,21; Phil. 2,6-11). Sa résurrection prouve Sa filiation divine et l’acceptation du sacrifice par Dieu le Père (Rom. 1,4). Il est remonté au ciel et est assis à la droite de Dieu le Père (Marc 16,19), où Il siège comme avocat et souverain Sacrificateur pour Ses rachetés (Hébr. 4,14; 1 Jean 2,1).

Concernant la rédemption

Nous croyons que chaque être humain – Juif ou non Juif – ne peut être réconcilié avec Dieu et sauvé que par la foi en Jésus Christ et par grâce (Actes 4,12; Rom. 3,21- 31; 5,1-11; Eph. 2,1-10).

Nous croyons qu’il est sauvé à jamais celui qui invoque le Seigneur et croit et confesse que le Fils de Dieu, Jésus Christ, est mort pour ses péchés, est ressuscité pour sa rédemption et est son Seigneur (Actes 2,21; Jean 3,16; Rom. 1,1-7.16-17; 10,9-13; 1 Cor. 1,18; 2 Cor. 5,21).

Nous croyons que Dieu a destiné tous les êtres humains au salut (Ez. 18,23; Rom. 11,32; 1 Tim. 2,4; 2 Pi. 3,9). L’homme ne peut certes se convertir que sous l’action de Dieu (Mat. 11,27; Jean 3,27; 6,44.65; 1 Cor. 12,3); mais il doit alors s’y engager volontairement (Marc 16,16; Luc 9,23; Mat. 23,37; 1 Thess. 1,9). De toute éternité Dieu, dans Son omniscience, savait qui se convertirait et les a destinés à être sauvés (Rom. 8,29-30). Avant la fondation du monde, Dieu élut pour être sauvé, sans exception, tout croyant en Christ qui se tourne vers Lui (Eph 1,4ss).

Nous croyons que quiconque est sauvé par grâce en Jésus Christ est immédiatement né de nouveau pour le temps et l’éternité, et est scellé de l’Esprit Saint. Et comme cohéritier de Christ, chacun des sauvés par Dieu est assuré de la rédemption ainsi que d’une part d’héritage dans le ciel (Jean 3,3-7; 10,27-29; Rom. 8,17; Eph. 1,3-14; 2; Tite 3,5).

Nous croyons que chaque racheté de Christ est totalement justifié et sanctifié par Dieu (1 Cor. 6,11; Eph. 1,4). Le racheté reçoit la justice de Christ (1 Cor. 1,30), parce que Christ a pris sur Lui tous les péchés et le péché (la racine) (2 Cor. 5,21; Col. 2,13- 15; 1 Pi. 2,24). Même si le sauvé est déjà complètement sanctifié dans sa position devant Dieu (Hébr. 10,10.14), il est exhorté à tendre dans la pratique vers la sanctification (1 Thess. 4,3; Hébr. 12,14; 1 Pi. 1,15) et à vivre d’une manière digne de son élection (Eph. 4,1ss; voir Rom. 12,1ss).

Concernant l’Assemblée (l’Eglise) et Israël

Nous croyons que tous les croyants rachetés sont par l’Esprit Saint des membres du corps de Christ, l’Assemblée universelle (1 Cor. 12,12-13).

Nous croyons que Dieu a établi des assemblées locales pour que les croyants s’y rassemblent en vue de la communion et de l’étude de la doctrine et que, par leurs devoirs et leurs dons, ils glorifient le Seigneur, servent l’Assemblée et répandent l’Evangile dans le monde entier (Mat. 28,18-20; Marc 16,15; Actes 2,42; 14,23.27; 1 Cor. 11,18-20; Eph. 3,21; 4,7-16; 1 Tim. 3,15; 2 Tim. 2,2; Tite 1,5; Hébr. 10,25).

Nous croyons que l’Assemblée de Jésus Christ se compose de Juifs et de païens nés de nouveau (Gal. 3,28; Eph. 2,11-18; Col. 3,11) et qu’elle est le peuple de Dieu (Rom. 9,26; 1 Pi. 2,9-10). Mais nous croyons aussi que l’Assemblée n’est pas le seul peuple de Dieu. Nous croyons que Dieu na pas rejeté la nation d’Israël (Jér. 31; Rom. 11), mais qu’Il l’a mise de côté jusqu’à ce que l’Eglise (l’Assemblée) soit au complet.

Nous croyons que Dieu, aujourd’hui déjà, est occupé à rassembler le peuple d’Israël dans sa patrie (Ez. 22,17-22; 36,22-24; 37,1-13). La constitution de l’Etat d’Israël en 1948 nous montre que la prophétie biblique millénaire se réalise (voir Es. 11,11-12; Soph. 2,1-2). Nous croyons que le peuple d’Israël, au retour en gloire de Jésus, Le reconnaîtra comme le Messie, sera sauvé et obtiendra les promesses que Dieu a faites dans l’Ancien Testament et qui ne sont pas encore accomplies (Esaïe; Jérémie; Ezéchiel; Zacharie etc.; voir Apoc. 21,5-6).

Nous croyons que jusqu’au retour du Seigneur, du point de vue spirituel, seuls les Juifs sont de «vrais Juifs» et «l’Israël de Dieu» ceux qui ont été sauvés par la foi en Jésus Christ, sur le pied de la grâce (Rom. 2,17-29; 5,11; Gal. 6,16). Ceux-ci sont, en Christ, un avec les croyants des nations et ils appartiennent au peuple spirituel de l’Eglise (Eph. 2,11-18).

Concernant les anges

Nous croyons à l’existence des saints anges de Dieu et des anges déchus, notamment Satan et ses démons. Tous les anges sont des êtres créés. Ils ont certes un plus haut rang que les hommes et ils ne peuvent être ni blasphémés ni adorés (Eph. 6,12; Hébr. 1,6-7.14; Jude 8-9; 2 Pi. 2,10-11; Apoc. 5,11-14; 19,10; 22,9).

Concernant les dernières choses

Nous croyons que chaque être humain doit mourir (Hébr. 9,27; exception faite pour ceux qui sont enlevés). L’âme d’un être sauvé est immédiatement après la mort dans la présence de Jésus (Phil. 1,23), et l’âme d’un non-croyant en Christ se trouve dans un lieu de tourments (Luc 16,19-26).

Nous croyons que Jésus Christ reviendra un jour et enlèvera Son Assemblée à Lui sur les nuées. Les morts ressusciteront et les vivants seront transmués. Chaque chrétien obtiendra un corps de résurrection; il rendra des comptes devant le tribunal de Christ et sera pour toujours près du Seigneur (Jean 14,1-3; 1 Cor. 3,11-15; 15,51-53; 2 Cor. 5,10; 1 Thess. 4,15-5,11). Nous croyons, selon nos connaissances actuelles, que l’enlèvement se fera avant le jour du Seigneur (1 Thess. 1,10; 4,16- 5,11; Tite 2,13) et qu’il peut se produire à tout moment.

Nous croyons qu’après l’enlèvement un dominateur mondial antichrist fera une fausse alliance de paix avec Israël, introduisant ainsi le jour de l’Eternel (jugements de Dieu) (Es. 13,9ss; 28,14-29; Dan. 9,27; 2 Thess. 2,3ss). En ce temps-là Dieu déversera Sa colère sur la terre et préparera Israël pour le retour de Jésus (Jér. 30,7; Dan. 9,24-27; Joël 1 et 2; Sophonie; Mat. 24,15-31; Mat. 25,31-46; 2 Thess 2,7-12; Apoc. 6 à 9).

Nous croyons qu’à la fin du jour de l’Eternel (du Seigneur) le Seigneur Jésus Christ reviendra en grande puissance et en gloire avec Son Assemblée et Ses anges et qu’Il jugera les peuples et Israël (Ez. 20; Mat. 25; Jude 14; Apoc. 19). Israël reconnaîtra son Rédempteur et sera sauvé (Es. 59,19-20; Ez. 21,30-32; Zach. 14). Le Seigneur Jésus rétablira Israël au plan national et au point de vue spirituel à Jérusalem pour une domination millénaire sur la terre (Jér. 31,31-34; Dan. 7,17-22; Mat. 25,31; Apoc. 19,11-16; 20,1-7). Par cette domination messianique toutes les promesses non encore accomplies le seront pour Israël (Rom. 11,1-2).

Nous croyons que Satan et ses anges déchus (démons) seront liés toute la durée du règne de paix de Jésus Christ. Mais à la fin ils seront relâchés pour séduire les nations de la terre (Apoc. 20,7ss). Christ mettra, par le feu, un terme à leur rébellion; après quoi Satan et ses anges seront jetés dans l’étang de feu et de soufre, l’enfer (Matt .25,41; Apoc. 20,10). Alors tous les êtres humains qui n’ont pas été sauvés par la foi en Christ seront ressuscités pour être jugés par Dieu selon leurs oeuvres et être condamnés à un châtiment éternel dans l’étang de feu (Apoc. 20,11-15).

Nous croyons qu’après tout cela l’ancien ciel et l’ancienne terre se dissoudront (2 Pi. 3,10; Apoc. 20,11). Dieu créera alors un nouveau ciel et une nouvelle terre où habitera la justice et où Dieu sera avec tous Ses rachetés de tous les temps (Eph. 5,5; Apoc. 21 et 22). La Jérusalem céleste descendra du ciel (Apoc. 21,2) et Jésus Christ remettra le règne à Dieu le Père (1 Cor. 15,24-28). Alors tous les rachetés, dans leurs corps de résurrection, vivront pour toujours avec leur Seigneur ressuscité sur une terre ressuscitée.